dimanche 10 mars 2013

Encore des questions sans réponse !


(Tribune de l'opposition, Athis-Info Mars 2013)




Il n’a apparemment pas été jugé nécessaire de fournir dans le compte-rendu du dernier conseil municipal le détail des questions posées en fin de séance par l’opposition. Il est vrai que le maire feignit tout d’abord de ne pas en avoir eu connaissance par écrit afin de les esquiver en levant la séance, mais c’est bien davantage son absence complète de réponse à celles-ci qui l’indispose.

Nous eûmes grand-peine à arracher de la bouche du maire que du musée Delta, seul le Concorde échappera à la destruction ; que la lenteur des travaux de la rue Henri Dunant ne serait imputable qu’aux seules intempéries ; que la fermeture du commerce Casino du clos Nollet n’a d’autre explication que son manque de clientèle – F. Garcia semble mépriser la réalité : les braquages environnants impactent sérieusement le développement économique de proximité. Mais plus inquiétant encore, certaines questions n’ont même pas eu droit à ces embryons de justification : sur le signal du maire, ses troupes se consacrent à l’entretien de bavardages en tous genres, ceci jusqu’à ce que la nuisance mette fin à l’examen de la question. Ainsi en fut-il concernant l’absence d’installation de défibrillateurs au club de football, ou bien encore à propos de la piètre régulation des travaux menés par les entreprises de construction qui débordent allègrement sur l’espace public – sur ce dernier point furent avancées quelques justifications oiseuses comme la possibilité de changer de trottoir ou encore de signaler à la mairie les chutes de palissade, au lieu d’effectuer un contrôle de leur solidité en amont.

Il est assez révélateur que le maire méprise ainsi les questions soumises par des citoyens dont nous nous fîmes le relais !