dimanche 16 juin 2013

Sectaires jusque dans la mémoire !


(Tribune de l'opposition, Athis-Info, Juin 2013)




En ces derniers mois riches en commémorations, le groupe tenait à saluer la présence de l’Union Nationale des Combattants aux cérémonies, notamment celle du 18 avril dernier où elle prit l’initiative admirable d’y convier des collégiens . Cette association patriotique très active, qui organise notamment cette année un voyage scolaire avec le collège Mozart sur ses deniers personnels, n’aura pas eu le droit à la moindre subvention de la part du maire - fut-elle symbolique - bien qu’elle en ait dûment formulé la demande par dossier. A l’occasion du conseil municipal, nous marquâmes bien entendu notre désaccord quant à ce choix contestable qui lèse l’une des associations d’anciens combattants les plus actives - sur Athis-Mons comme au plan national. Dès la séance qui suivit, le maire sut toutefois nous offrir une bien belle leçon en matière de sectarisme politique en votant une subvention nouvelle à une association d'anciens combattants de sa sensibilité , sans toutefois qu’il ne nous soit communiqué la moindre information quant aux motifs du rejet de toute subvention à la plus importante des associations représentatives du monde combattant.

Il est vrai que le maire semble faire bien peu de cas de tout ce qui touche à l’Histoire de notre commune, comme l’atteste son manque de communication claire quant au devenir du musée de l’aviation, ainsi que la substitution des armoiries de la ville par un logo à la signification pour le moins obscure. Ainsi sur un plan plus général le maire s’applique sans doute à tenir ses promesses électorales, sauf qu’il n’a vraisemblablement pas de Mémoire – ou du moins est-elle, là aussi, très sélective.