mardi 16 juillet 2013

L'illusion de la concertation

(Tribune de l'opposition, Athis-Info, Juillet/Août 2013)




La municipalité actuelle aime à faire la promotion des divers mécanismes de démocratie participative qui seraient mis en place sur la ville. A les en croire, Athis-Mons s’érigerait en véritable îlot de concertation dans un océan d’arbitraire ; lieu sacré d’un débat contradictoire permanent avec les citoyens. Le maire pousse même l’audace jusqu’à affirmer que les habitants sont associés directement aux grandes comme aux petites décisions : sans doute plébiscitèrent-ils en effet la fiscalité excessive, le laxisme en matière de sécurité ainsi que l’urbanisation anarchique de notre ville ?

Habitués que nous sommes à ce vernis purement rhétorique, nous avancerons un exemple concret sans même évoquer le simple sort réservé aux membres de l’opposition qui ne jouissent d’aucune considération : les enquêtes publiques, comme celle actuellement réalisée pour le projet du tramway T7 sont effectuées sur un laps de temps très réduit, et ne servent qu’à présenter des décisions déjà prises à l’avance… et sur ce sujet comme tant d’autres, pas un seul referendum local ! 

Ainsi, le maire en invoquant votre assentiment sans toutefois s’en enquérir réellement entretient avec force l’illusion d’un consensus là où il y aurait cependant matière à débattre. Le groupe tenait aussi et surtout à souhaiter de bonnes vacances d’été à ceux – malheureusement chaque année toujours moins nombreux – qui peuvent en profiter et un grand courage aux autres dans cette ville qui devient chaque jour plus morne, notamment auprès des jeunes qui n’eurent – une fois encore – pas droit à leur fête foraine cette année.