lundi 2 septembre 2013

A fond la forme !

(Tribune de l'opposition, Athis-Info, septembre 2013)




L’amateurisme de la majorité ne cesse d’atteindre de nouveaux sommets, tout particulièrement lorsque des sujets cruciaux comme ceux relatifs aux questions budgétaires sont à l’ordre du jour.

Ainsi, non content de s’éclipser de la salle à l’issue de la présentation du compte administratif pour esquiver nos questions - en dépit de notre insistance - , le maire (qui n’est tenu de s’absenter qu’au strict moment du vote) a également fait voter par le conseil municipal le compte de gestion EN L’ABSENCE DU DOCUMENT ! Cela n’eut pas l’air de choquer ses collaborateurs qui, égaux à eux-mêmes, l’approuvèrent sans guère s’en émouvoir. 

Pire, il y en eut même pour critiquer notre attitude, trop rigoureuse à leurs yeux. Il est vrai qu’elle tranche par opposition à la nonchalance dont fait preuve depuis trop longtemps – et toujours crescendo – une équipe Garcia imbue d’elle-même. Il leur est certes toujours possible de présenter les faits (ou ici les chiffres) sous un jour qui leur est favorable, mais leur travail se borne à maquiller la surface des choses ; ainsi en est-il concernant le rapport d’activité de l’agglomération qui n’est en dernière analyse qu’une vulgaire plaquette publicitaire ne comportant aucune donnée concrète. Le premier adjoint tenta bien de nous convertir à ces nouvelles formes de communication avant-gardistes dérivées de « l’oralité » mais selon nous tout travail de fond, toute profondeur véritable, ne peuvent être approchés de la sorte.

Ils nécessitent une qualité essentielle qui leur fait tant défaut : le sérieux. Qu’importent donc leurs ricanements, nous nous engageons à toujours privilégier le fond sur la forme.

2 commentaires:

  1. Cette article est - outre son caractère politique - une vrai leçon de morale et d'esprit, dont aucun mots n'est utilisés au hasard.

    RépondreSupprimer
  2. De toute façon ces gens là ne se remettent jamais en question

    RépondreSupprimer