mardi 11 février 2014

Conseil municipal du 29 Janvier : intervention de Ludovic Brion (UDI)


Lors du dernier conseil municipal à Athis-Mons, M. Ludovic Brion, conseiller municipal d'opposition UDI, eut à cœur de prendre la parole pour nous livrer son ressenti quant à la dernière mandature socialiste et au mode très particulier de gouvernance qu'ils pratiquèrent à Athis-Mons. Voici la retranscription de l'intervention orale effectuée par ce représentant de longue date du Nouveau Centre.


Monsieur le Maire,
Mesdames et Messieurs,

Mon intervention d’aujourd’hui sera de courte durée, c’est pourquoi je sollicite votre attention, et  pour ce faire je veux tout d’abord vous rappeler ma prise de parole au conseil municipal de juin 2013 durant laquelle j’avais fait part de notre indignation devant votre attitude scandaleuse à l’égard de votre opposition UDI UMP.     

Pour mémoire, j’avais évoqué votre obstination à vouloir nous ignorer depuis bientôt 6 ans, à nous mépriser, et à tenir un comportement arrogant, qui n’a rien de démocratique.. A ce jour, rien n’a changé: ni vos attitudes ni vos manières de faire. Les intérêts partisans sont toujours d’actualité et votre manque de discernement de la gestion de notre ville reste constant.

Monsieur le Maire, mesdames, messieurs, je fais partie des élus d’opposition UDI dans cette commune depuis 6 ans bientôt, et depuis 6 ans, la majorité municipale s’obstine malgré nos protestations à nous écarter de toute décision et de toute concertation.
Il suffit ! Certes, mes protestations à ce sujet ne datent pas d’hier, et je ne me prive pas d’alerter tout un chacun à chaque occasion qui m’est donnée… Eh bien voyez-vous, aujourd’hui la coupe est pleine.
Monsieur le maire, dans le mensuel Athis-info, vous prétendez vouloir orienter les Athégiens vers une démocratie locale, or vous faites exactement le contraire en dressant les populations les unes contre les autres, et à aucun moment vous n’avez tenté de donner à vos décisions une explication  claire. Par ailleurs il est temps de vous souvenir que   vous avez été élu avec 54% des voix ce qui fait que vous vous mécontentez 46% de notre population. Je pense que vous n'agissez qu'en fonction d'intérêts qui vous sont propres, sans aucun respect pour celles et ceux qui ont d’autres idées que les vôtres et cela froisse ma sensibilité centriste. Pourquoi persister à défigurer notre ville par un bétonnage intensif ? Les pavillons disparaissent au profit d’immeubles neufs et de logements sociaux, tout cela sans concertation ! Les zones vertes par ce fait sont détruites, je m’étonne par ailleurs n’avoir jamais entendu à ce sujet vos amis écologistes qui je crois sont vos alliés en ce conseil ; pas plus sur ce problème que sur le stationnement, la circulation etc. etc. …  Pourquoi ne jamais répondre aux courriers qui vous sont envoyés ? Pour preuve une fois encore, il m’avait été promis lors du dernier conseil que je recevrais photocopie du document concernant l’accord pris avec le fight-boxing, accord portant sur une somme exorbitante de subvention : à ce jour aucune nouvelle ! Comme à l’habitude ! En fait, vous ne voulez pas entendre votre opposition centriste de l’UDI.

Monsieur Garcia, l’élection démocratique a fait de vous un maire, elle vous a donné des droits certes, mais pas tous les droits.
Elle vous a surtout donné des devoirs : garantir et défendre les valeurs fondamentales de notre cité pour l’ensemble de la population et non pas d'une seule partie. Je vous rappelle que dans ma précédente intervention j’avais précisé que cette ville ne vous appartenait pas, que vous n’étiez pas sur «  vos terres ». Aujourd’hui, une grande partie de nos concitoyens se plaint de votre comportement mais  cela ne vous dérange guère.

Monsieur Garcia, se profilent dans quelques semaines de nouvelles élections municipales et je souhaite ardemment que celles-ci vous mettent sur la touche, ce qui vous privera de votre pouvoir de nuisance et vous éloignera pour longtemps des responsabilités, vous et vos semblables du gouvernement qui mettent à mal notre beau pays.
Notre mutisme pour la poursuite de ce conseil marquera notre désapprobation. J'exige que cette intervention soit reportée intégralement dans le compte-rendu de cette séance.

J’ai voulu être bref, j’espère simplement que ces quelques remarques seront pour une fois entendues, je vous remercie, Mesdames Messieurs, et vous souhaite une bonne fin de soirée.



Note: en six ans, jamais la moindre intervention de l'opposition n'aura été reportée dans quelque compte-rendu que ce soit. Celle-ci n'échappa pas à la règle.


1 commentaire:

  1. Cela serait ben de distribuer cette lettre à tous les Athégiens pour qu'ils voient comment un maire de gauche applique la démocratie

    RépondreSupprimer