mercredi 11 mars 2015

La vérité sur les indemnités des élus d'Athis-Mons

Ces dernières semaines, une rumeur a été véhiculée par la gauche concernant une augmentation des indemnités accordées aux élus d’Athis-Mons.

Qu’en est-il réellement ?


Période électorale oblige, tous les moyens sont bons pour tenter d’éviter le naufrage du PS en Essonne, même les contre-vérités les plus osées. Légalement, les indemnités des élus municipaux doivent en effet faire l’objet d’une délibération spécifique, soumise au vote du conseil municipal – ce que feignent d’ignorer ceux qui furent aux responsabilités pendant trois décennies. Hormis la délibération prise à l’occasion du conseil municipal du 16 Avril 2014, aucune autre n’a été prise depuis.

Il est bien singulier que ceux qui diffusent de tels propos soient les élus d’hier, qui n’ont aucune leçon à donner. Certains d’entre eux demeurent encore aujourd’hui parfaitement inconnus des services dont ils avaient pourtant la charge, favorisant les conciliabules politiciens où se développait une vision de la ville idéologique et déconnectée des réalités concrètes des Athégiens. Pour pallier leurs défaillances, un cabinet aux effectifs pléthoriques et aux prérogatives étendues fut progressivement mis en place, allant jusqu’à occuper la quasi-totalité de l’Hôtel de Ville. Ce coût pour la collectivité était loin d’être aussi transparent que les indemnités des élus,  alors même que l’un de ces salaires était totalement financé sur des fonds sociaux.

Plutôt que de recruter toujours plus de collaborateurs, nous préférons compter sur notre investissement personnel. Aujourd’hui, à toute heure, vous trouverez toujours au moins un élu présent à l’Hôtel de Ville.


Vos indemnités ont-elles augmenté entre 2014 et 2015 ?


A titre personnel, elles ont augmenté de 8.20€/mois.

Analyse de l’honnête homme : L’imposition sur les indemnités étant prélevée à la source, la hausse des charges et cotisations sociales a permis de changer de tranche d’imposition (N.B. : effet de seuil en ma faveur), d’où ce bénéfice net d’un peu plus de huit euros.

Analyse du socialiste : C’est indigne ! Une augmentation de 15% des élus (N.B. : en réalité 0.6% en ce qui me concerne)! Un véritable scandale, alors que notre gouvernement est un modèle d’exemplarité – hormis quelques cas isolés de phobie administrative - sous l’égide de si notre fringant président Hollande ! Cela nous rappelle des heures bien sombres

Libre à vous de choisir l’interprétation qui vous siéra.


Pourquoi la ligne budgétaire augmente-t-elle ?


En dehors de l’augmentation des charges et cotisations, il ne s’agit que de la stricte l’application des montants votés en avril 2014. Nous tenons la délibération à disposition de quiconque en formulera la demande. En outre, de nombreux élus – nourrissant quelques inquiétudes quant aux actions gouvernementales à venir – ont souhaité cotiser auprès de la caisse de retraite complémentaire des élus locaux (CAREL). Tout l’intérêt de cet organisme réside dans le fait que la collectivité verse elle aussi une participation, ce qui explique le différentiel sans que les indemnités n’aient pour autant connu la moindre augmentation.

En résumé, à l’image du niveau national, le parti socialiste perd aujourd’hui toute crédibilité en se livrant à de telles affirmations, qui bien que péremptoires n’en demeurent pas moins tout à fait inexactes. Bien peu toutefois s’en étonneront à Athis-Mons, ces mêmes individus ayant clamé haut et fort – non sans humour – que les impôts n’avaient pas connu d’augmentation au cours de leur mandat précédent.

Est-ce une tentative d’éloigner encore davantage les administrés de leurs élus ? Peut-on raisonnablement se présenter aux suffrages des électeurs en faisant preuve de si peu de sagesse ? Gouverner, est-ce mentir ?

9 commentaires:

  1. La gauche essonnienne a chaud au cul pour balancer ce genre de rumeur...
    G.E.

    RépondreSupprimer
  2. Le vrai danger c'est le FN.
    Au lieu de se montrer offensif comme toujours envers le PS il faudrait peut être mieux se serrer les coudes contre cette menace et faire politique commune pour lutter contre l'abstention.


    Quelqu'un qui votera PS encore et encore !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Faire l'UMPS en fait... la gauche et la droite sont trop differentes pour ca...

      Supprimer
    2. Je ne dis pas de faire UMPS.
      À l'echelle départementale, il est grand temps de lutter contre ce qui pose avant tout problème à savoir la montée du FN et le désintérêt envers les élections. Puis on parlera d'idéaux et de convictions de droite ou de gauche.

      Supprimer
    3. Alors demandez a votre gouvernement sa démission, puisque le FN monte quand le PS est au pouvoir.

      Supprimer
  3. Toujours et toujours des querelles gauche droite... des accusations , des défenses, des échanges de balles... à quand des vrais réflexions et un investissement politique sincère??? On a du mal à y croire d'où ce taux d'abstention regrettable... mais désolé on se demande franchement : "à quoi ça sert de voter pour vous ou pour un autre..."???
    une augmentation de 8€ de vos indemnités?? de 0.6%, de 15% ??? ça ne me parle pas... la vrai question : elles sont de combien ces indemnités et quelle en est la légitimité par rapport à votre engagement et votre travail ? il s'agit de nos cotisations, qu'elles aillent à gauche ou à droite.... pour nous elles partent... alors qu'en faites vous ?? c'est ça qui nous tracasse....
    merci

    UMP PS gauche droite = diviser pour mieux régner .... parlez de vos idées, de vos actions, arrêtez de vous croire au stade de France, de gagner de perdre à chaque vote comme un match de foot, nous on veut avancer!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors là tout à fait d'accord

      Supprimer
  4. La gauche n'est pas a un mensonge près.En effet, elle sent la menace des autres partis mais ce n'est pas pour autant qu' elle renoncera a déverser son fiel sur autrui du moment qu'il n'est pas de son parti voir de son avis

    RépondreSupprimer
  5. Au lieu de vous occuper de politique politicienne qui n'intéresse que vous, occupez-vous de la ville. C'est quoi ces camions chez Suprex qui nous pourrissent la vie, rendent difficiles les voies d'accès, démolissent nos trottoirs et routes et enlaidissent un paysage qui n'avait déjà rien d'agréable. C'est quoi toutes ces boites aux lettres ? Pourquoi cette volonté de défigurer le Val avec des trucs cheaps comme ça ? Tous les travaux pour Athis-Mons ont lieu en haut et on oublie complètement les habitants du Val. c'est devenu sale et encore plus laid. Y'a t'il une volonté politique d'en faire le ghetto de la ville ?

    RépondreSupprimer