samedi 20 mai 2017

Bilan des réunions de quartier, Mai 2017:

Cet article a pour objet de vous offrir un résumé des différentes réunions de quartier ayant eu lieu sur la ville ces dernières semaines. Elles condensent nos différentes réactions "à chaud" publiées sur Facebook.

Ouverture des hostilités avec la réunion du quartier Plateau Pyramide le 3 mai et du quartier Mons/Plaine Basse le 5 mai. Beaucoup d'interrogations soulevées, parfois vivement, par les administrés. Thèmes principaux : insécurité, urbanisation (pourquoi passer de 18m maximum dans l'ancien PLU à 21m pour les logements collectifs?) et pour le quartier concerné, très grosse mobilisation des Athégiens contre le projet de pont Athis-Vigneux (pourquoi avoir voté favorablement au Département au financement de près de 8 millions d'euros d'études sur ce projet ?).
Ces interventions nous firent bonne impression, car cela annonce que les citoyens ne sont plus passifs et n'hésitent plus à s'informer par eux-mêmes.

Se tint alors la semaine suivante la réunion de quartier du Noyer-Renard (ici en photo), plus calme que celle du Centre-Ville l'ayant précédée de quelques jours. Il faut dire que les participants étaient malheureusement beaucoup moins nombreux. Quelques annonces pour le moins étonnantes avec la promesse du "doublement voire du triplement" du nombre de caméras de vidéosurveillance (ce qui nous amènerait de 35 aujourd'hui à entre 70 et 105...quid du financement, qui n'est même pas communal ?), ainsi que celle du refus de toute nouvelle demande de place handicapé et les substituer a l'avenir par des arrêts-minutes (confirmation dans les deux réunions de cette décision dont la logique continue de m'échapper).


Enfin, réunion très houleuse pour le quartier du Val le 17 mai... Il faut dire que la plupart des réponses étaient clairement délivrées à des fins de non-recevoir. Tant et si bien que, dépassée par les évènements, Mme le Maire clôtura la réunion avec empressement prétextant un avis de tempête !
Quelques nouvelles annonces :
-Nouveau supermarché à la place de So Factory (donc renonciation à un projet global de centre commercial englobant le site de Suprex)
-Interdiction de circulation des poids lourds sur l'intégralité du territoire communal (quid de la validation préfectorale d'une telle décision nuisible à des intérêts économiques plus globaux en Île-de-France ? Comment faire pour les entreprises de la ville ?)
- "OUI il y aura encore des constructions" annonce notamment de densification de "tous les grands axes".
-Maintien de la ludothèque jusqu'à relocalisation.

Beaucoup de questions avaient trait à l'école Jean Jaurès (restées sans réponse claire en dehors de la promesse d'un audit), et aux difficultés de stationnement et de circulation à ses abords. Il faut dire qu'un élu loyaliste sut montrer l'exemple lors de son arrivée en se garant sur le trottoir !

Dans toutes ces réunions, les réponses formulées étaient souvent hésitantes, voire agressives envers celui qui osait porter la critique ou soulever un problème. Pourtant, les questions étaient le plus souvent posées de manière cordiale. Le seul moment ou le Maire semblait reprendre l'ascendant sur l'auditoire était lorsqu'elle exprimait son mécontentement en pestant contre les autres services de l'Etat, les autres échelons territoriaux, la Justice...en fait tout ce dont elle n'est pas responsable. Cette stratégie empreinte de populisme qui visait souvent à détourner le sujet, paraît toutefois s'avérer de moins en moins efficace au fil du temps.



Presque paradoxalement, le quartier du Val était (pour une fois) mis à l'honneur le week-end dernier avec pas mal d'activités proposées : fête du Val cet après-midi (ici en plein blind-test) assurée par des animateurs toujours inventifs. Le lendemain, superbe brocante dans le Val d'Athis-Mons, avec beaucoup d'affluence en dépit de quelques violents épisodes pluvieux.



L'occasion de revoir pas mal d'Athégiens et de recueillir leurs encouragements quant à notre action !



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire