dimanche 22 octobre 2017

Lettre de fin de fonctions - Michel BOURG




Suite à la publication de son dernier article, vous êtes plusieurs à m'avoir questionné sur mon collègue Conseiller Municipal Michel BOURG, et ses attributions passées (délégué aux Anciens Combattants et à la Citoyenneté). Je me suis rendu compte que j'avais oublié de publier sa lettre d'explications adressée au Maire suite à son ralliement à notre groupe. Nul n'étant mieux placé que l'intéressé afin de répondre aux diverses interrogations, vous trouverez ainsi cette lettre reproduite ci-après. En complément, figure également en ligne la retranscription de son intervention en Conseil Municipal lors duquel il annonça son intention de nous rejoindre.

-----------------------------------------------------------------------------------------


Madame le Maire,

Permettez-moi de vous adresser ce courrier qui, je l’espère, retiendra votre attention.
J’exprime tout d'abord un profond regret, celui de ne pas avoir pu vous rencontrer depuis ma décision de rejoindre le groupe "Athis-Mons: Espoir & Liberté" annoncée lors du Conseil Municipal du mercredi 22 mars 2017. J'ai avisé votre cabinet lundi dernier en milieu d’après-midi par email d'un contretemps qui m’a contraint à reporter le rendez-vous que vous m’aviez proposé. Restant depuis sans nouvelle de votre part, il m’a semblé toutefois nécessaire de vous fournir par écrit quelques explications complémentaires concernant ma décision.

Tout d’abord, j’ai été profondément choqué par l’attitude de certains élus et autres émissaires à mon égard suite au Conseil Municipal du 1er février 2017 qui a vu à la stupéfaction générale  - dont la mienne -, l’élection de M. DUMAINE à la Métropole qui se présenta face à vous. Comment, alors que j’avais constamment soutenu votre action jusqu'ici, certains purent se permettre de jeter la suspicion sur moi ? Jamais, ni avant, ni après notre élection au printemps 2014 je n’ai manqué à mon indéfectible soutien envers votre personne et mes collègues. Il est invraisemblable que des allégations directes et même des appels téléphoniques m’aient été destinés à des fins d'interrogatoire !

C’est donc dans une ambiance délétère que j’ai dû préparer malgré tout et avec fébrilité nombre d’actions relevant directement de ma délégation dont j’ai toujours été fier malgré l’intime conviction que le poste qui m'était confié n’était pas à la hauteur de mon implication. Parmi ces actions, eut lieu la cérémonie de la citoyenneté le 17 mars en salle Curie. Cet évènement, dont je réclamais la tenue depuis plusieurs années, m'a été comme par miracle accordé à la suite des évènements du 1er Février. Toutefois, c'était sans compter la cohorte d'élus souhaitant se mettre en avant sur les photos, qui transformèrent cette cérémonie en une véritable foire d'empoigne, empêchant ainsi toute solennité. De plus, comme vous le savez, j’ai dû préparer l’assemblée générale d’une association qui me tient à cœur, tout simplement car elle défend les valeurs pour lesquelles je ne cesserai jamais de me battre, l'une de ses devises étant «  Servir et non se servir ».

Or, depuis début Février, j’ai constaté des choses surprenantes de la part de certains animateurs de cette Assemblée Générale, ce qui n'était pas sans m'inquiéter. Surtout que les agissements se déroulaient en dehors de ma présence. J’ai pour habitude de faire confiance. Je ne suis pas du genre à contrôler les autres et le temps me manquait fortement par ailleurs. Comme vous l'avez peut-être remarqué durant toutes ces années où nous nous connaissons, mon engagement est total, peut-être excessif pour certains mais tellement passionné et désintéressé. J’ai donc été parfaitement sidéré - et je me suis permis respectueusement de vous marquer mon étonnement - lorsque vous m’avez formulé le reproche de ne pas m’investir suffisamment dans mes fonctions municipales. Celles-ci nécessitent, j’en conviens, d’être constamment au service de la population mais cet investissement ne peut se réaliser sans la préservation d'un minimum vital consacré à sa vie personnelle. J’étais bien loin de pouvoir combler toutes les attentes de mes proches mais cela était malgré tout toléré car j’ai la chance d’avoir une famille très compréhensive.

Toutefois, ce que je ne peux comprendre ni accepter, c’est cette absence totale de confiance et de considération. J’ai été particulièrement abasourdi par le climat violent  et malsain du dernier bureau municipal avant le conseil du 22 mars. Trop, c’est trop, et ma décision est libre et personnelle. Elle constitue l’aboutissement d’une période de réflexion à l'issue de laquelle j'en suis venu au triste constat que finalement je n’apportais aucune valeur ajoutée à l’équipe à laquelle j’étais pourtant fier d’appartenir. J’exprime également le regret que vous vous soyez séparée d’élus de valeur que M. GUISEPPONE et vous-même aviez choisis et qui  feront cruellement défaut à la liste de la majorité municipale. Pour ma part, jusqu'en Février, j’ignorais les intentions de M. DUMAINE mais petit à petit, tout à fait objectivement, je me suis rendu compte que je partageais son diagnostic. Initialement, devant un véritable déferlement de propos exagérés de votre part, j’espérais un peu naïvement que cela cesse afin de ne pas offrir un spectacle affligeant à la population et ainsi faire le jeu de nos adversaires politiques.  Depuis, rien n'a cessé de se détériorer et j'en ai par conséquent tiré les conclusions de mon propre départ. Désormais, je m’attèlerai à reconstruire une équipe avec tous ceux qui sont animés par le respect de nos valeurs et de nos engagements de campagne. Il faut impérativement que tout le monde prenne de part et d’autre ses responsabilités politiques sans aucune autre préoccupation.

Je vous exprime en revanche la totale satisfaction que j’ai éprouvée au cours de ces trois années passées à travailler en bonne intelligence avec les différents services de l’événementiel, de la communication et de l’administration avec lesquels j’étais en contact, dont celui des élections ainsi que les différents secrétariats.

Veuillez croire, Madame le Maire, en l’expression de mes sentiments les plus respectueux.




Michel BOURG
Conseiller Municipal
délégué aux Anciens Combattants et à la citoyenneté

Référent LR d'Athis-Mons

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire