vendredi 21 juin 2019

Retour sur la réunion de concertation à propos du Pont Athis-Vigneux

Hier soir, réunion de concertation sur le projet de pont Athis-Vigneux, un projet extrêmement coûteux de 3.6km.

Magnifique mobilisation des athégiens qui ont proposé des interventions d’un niveau remarquable afin de contrer ce projet. Les prises de parole étaient malheureusement très contraintes.

Le président du département a illustré sa présentation par des embouteillages à Athis Mons, sur des voies qu'il a bien identifiées: rue Koenig, côte d'Avaucourt, dont l'engorgement devrait s'aggraver, y compris en l'absence de pont.

Si Athis-Mons est aujourd'hui surchargée, ce n'est pas à cause de l'absence de cette liaison Est-Ouest, mais du trafic Nord-Sud sur la RN7. Toutefois, le débouché envisagé pour ce pont se situe précisément au pire point de blocage, à savoir le carrefour avec le T7 à l'entrée du souterrain d'Orly.

De ce fait, ce pont engendrera bien des reports de circulation mais sur Athis-Mons, lorsque à la sortie du giratoire ils suivront la route aujourd'hui empruntée par de nombreux poids lourds vers le centre-ville (Dunant-Blum-Sembat av. de Morangis et de Verdun)...

En aggravation, la fin de ligne de fret Rungis/Perpignan au 30 juin 2019 devrait engendrer un flux vers l'ile-de-france plus de 20.000 camions. C'est la raison pour laquelle nous adoptons ce matin à la Métropole du Grand Paris un voeu pour la préservation de cette ligne suite aux annonces d'investissement par la Semmaris.

En conclusion, les athégiens ont bien perçu que les transports en commun dont chacun souhaite l’amélioration sont en réalité totalement sacrifiés. Alors qu'aucune avancée notable du T7 n'a été accomplie sur les 5 dernières années, le département n'a pas hésité a reaffirmer que la prolongation de ce tramway était aujourd'hui sa priorité et une solution pour résorber la circulation.
Mais pour les acteurs, ce qui marcherait dans le sens Nord-Sud ne semble pas aussi efficace dans le sens Est-Ouest. Sûrement l'influence des points cardinaux?



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire